Forum CHIEN LIBRE : Mon chien n'est ni un jouet, ni un robot.
Ce forum est en lecture seulement... Vous pouvez consulter toutes les rubriques... Si vous désirez échanger, vous pouvez le faire sur : http://forum.a-l-ecoute-du-chien.org/index.php

Les clubs canins

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les clubs canins

Message  Barraband le Mer 29 Sep - 15:08

Vous allez me dire vaste sujet…. scratch
Mais comme la plupart d’entre vous, vous ne pouvez fréquenter le terrain de La Teste, il serait intéressant de savoir ce que vous attendez des clubs canins en général. study

Barraband
Admin

Féminin Nombre de messages : 2995
Localisation : Saint-Chély d'Apcher
Date d'inscription : 31/12/2007

http://www.educationcanine-bassinarcachon.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  cosanimal le Mer 29 Sep - 16:07

Rien !
Du moins en Fance, je déconseille totalement,....
Je NE parle pas de CHIEN LIBRE
bien sur.....

cosanimal

Féminin Nombre de messages : 430
Age : 49
Localisation : luzarches
Date d'inscription : 09/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  Toss le Mer 29 Sep - 18:46

Ben rien non plus !
A vrai dire je ne sais même pas ce que c'est ! Ca m'a toujours paru tellement absurde !!!

Pour moi, avoir un chien, c'est avoir un compagnon... dans la vraie vie ; donc forcément aussi libre que moi, dans la mesure du raisonnable !

Toss

Féminin Nombre de messages : 1975
Age : 52
Localisation : Gard
Date d'inscription : 29/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  Chance2 le Mer 29 Sep - 19:48

Ce qu'on attend aujourd'hui, ou ce qu'on en attendait?
Doit on aussi développer le pourquoi on a échoué en club?
Ou ce qu'on espère y trouver aujourd'hui?
Comment on les perçoit aujourd'hui?

scratch

Chance2

Féminin Nombre de messages : 5219
Age : 57
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 21/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  JO le Mer 29 Sep - 19:54

j'ai eu plein de chiens avant mes deux actuels , je n'ai jamais dressé un seul de mes chiens même pas tenus en laisse, je n'ai jamais pensé un jour frequenter un club canin mais en fait quand j'ai eu eston qui est un gros gabarit à "sale tête peu recommandable" je me suis dit il faut que j'ai un chien dréssé qui m'écoute pour ne pas se faire remarquer Shocked mais en fait je m'aperçois que le dressage "tradi" et le peu de leçons que j'ai pris avec une éduc (5 en tout) me conforte dans l'idée que c'est un conditionnement et pas une "relation" c'est pour celà que j'ai arrêté .... en plus ce n'était pas sur un terrain mais en ville (ce qui n'est pas plus mal en soi) et je me suis rendu compte que cette fameuse technique d'evitement de chiens à tout prix ,ne me convient pas et ne résout pas son "souci" d'approche de congénères (c'est le souci d'adopter des chiens de spa , on ne connait pas leurs passés en general ) mais c'est un chien tellement génial que je suis prête à galerer un peu pour passer ce cap ... Very Happy
c'est pour celà que je me languis que mon gros fasse un bon bain de chien à la teste Very Happy avec des gens qui ne fassent pas des cris d'effrayés et des gros yeux comme ça Shocked quand ils voient mon gros loulou Very Happy débouler à la "one again bistoufly" et qu'on m'aide à decoder son language sainement ...
bref me languis

JO

Féminin Nombre de messages : 302
Age : 39
Localisation : SUD EST
Date d'inscription : 29/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  babsou le Mer 29 Sep - 20:05

Chance2 a écrit:Ce qu'on attend aujourd'hui, ou ce qu'on en attendait?
Doit on aussi développer le pourquoi on a échoué en club?
Ou ce qu'on espère y trouver aujourd'hui?
Comment on les perçoit aujourd'hui?

scratch
Chance, je ne veux pas m'avancer mais je pense que tu peux écrire sur tout ça... Il me semble que tu as eu des expériences en clubs canins alors tu peux peut être nous en parler si tu le veux bien.

Quand a moi, aucune expérience à part a la Teste. Et je n'aimerai pas aller ailleurs, ne trouvant aucun plaisir a tourner en cercle sans interaction canine... Avant d'être sur ce forum, je ne savais même pas ce que c'était Embarassed Je ne vois pas d'intérêt au cours d'obéissance car pour moi, ayant deux "têtes de nœud", un chien obéit s'il en a envie donc autant travailler la relation avec les loulous plus simplement. Bref, ce qu'on raconte sur les club canin m'effraie, mais peut être il y a t-il d'autres club un peu "hors normes" comme celui de la Teste ou l'on peut faire des balades sympa en restant fidèles a ses "principes"...
Ce que j'aime à la Teste : on ne voit pas le temps passer, on rencontre ou retrouve des gens sympa et on discute. On a la possibilité de permettre des rencontres canines avec la confiance d'être "dirigée et encadrée", et aussi soutenu. On est dans un joli coin et on reste zen... Very Happy On partage tout ça, avec l'impression que les gens sont là, pour leur chien mais aussi pour les gens sur place, pour les chiens des autres, et puis pour eux, parce que c'est toujours sympa de se retrouver...

babsou

Féminin Nombre de messages : 1172
Age : 31
Localisation : lyon
Date d'inscription : 25/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  RoxAnne le Mer 29 Sep - 20:31

Tous ces témoignages et avis sont interessants mais n'encouragent pas à participer sur ce sujet si on a trouvé quelque "bonheur" à emmener un chien au club, ...... On se sentirait plutôt pestiféré, à cent mille lieues du bien pour le chien, ...... Donc désolée, je ne vois pas quoi raconter qui puisse enrichir ce débat, .....

RoxAnne

Féminin Nombre de messages : 849
Age : 51
Localisation : Drome
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  Chance2 le Mer 29 Sep - 20:37


Oui, j'au beaucoup à dire mais vu mes maladresses et mes dernières expériencs, je n veux pas polluer ou commettre d'erreur de réponse...

Je peux peut etre raconter comment et pourquoi j suis allée en club , à 14 ans?
Avec mon premier chien?

Chance2

Féminin Nombre de messages : 5219
Age : 57
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 21/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  babsou le Mer 29 Sep - 20:38

babsou a écrit:mais peut être il y a t-il d'autres club un peu "hors normes" comme celui de la Teste ou l'on peut faire des balades sympa en restant fidèles a ses "principes"...
Hé Roxanne ! Si je mets la phrase ci dessus, c'est bien pour que les personnes qui ont une bonne expérience nous racontent tout ça !!! flower
Si tu veux nous faire partager ça, ça pourrai être cool !!!

babsou

Féminin Nombre de messages : 1172
Age : 31
Localisation : lyon
Date d'inscription : 25/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  sevbe le Mer 29 Sep - 21:25

Barraband a écrit:Vous allez me dire vaste sujet…. scratch
Mais comme la plupart d’entre vous, vous ne pouvez fréquenter le terrain de La Teste, il serait intéressant de savoir ce que vous attendez des clubs canins en général. study

Au départ, nous avons décidé de fréquenter un club canin avec Boulette, car nous n'étions pas sure d'avoir toutes les connaissances et techniques nécessaires pour l'éduquer correctement. Nous y retournons chaque semaine pour la socialisation (il a aussi le droit d'avoir des copains Wink ) et pour avoir un minimum d'écoute et d'"obéissance" (pouvoir marcher en libre avec lui et le rappeler si nécessaire, etc.)

sevbe

Féminin Nombre de messages : 429
Age : 40
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/08/2010

http://www.herissons.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  RoxAnne le Jeu 30 Sep - 8:41

Disons que perso je n'y vais plus, parce que j'y ai appris ce que je souhaitais, ... Quand on a eu Arwen, ça a été une bonne solution pour la socialiser, vu qu'à l'époque je ne connaissais pas beaucoup de gens avec des chiens, et .... Je me sentais en sécurité pour lui faire rencontrer d'autres loulous! Avec le recul et la connaissance des inconvénients de l'éduc tradi, je ne regrette quand même pas, car ça m'a redonné confiance en moi pour ma relation avec le monde canin, et puis j'avais assez de vécu derrière moi pour faire la part des choses, et dire "stop" si je ne le sentais pas! Et puis c'est là que j'ai rencontré mon premier australien, et du coup, Embarassed I love you je suis quand même contente d'y être allée! Mais c'est vrai que pour chacune des chiennes, la fréquentation s'est limitée de 6 mois pour Arwen, un an pour Bony, et ....Deux mois pour Dax!
Si j'avais trouvé à ce moment un "bon" club pour faire de l'agi, je pense que j'y aurais été, mais sans esprit de compétition, par contre, ..... Maintenant, ben j'ai d'autres priorités, et grâce à Calou et à vous tous, j'ai aussi une autre vision des choses, et des chiens!!! Mais ça ne rend pas extremiste, et j'accepte que des copains et copines pratiquent l'expo, l'agi ou autres activités canines, quand je vois leurs chiens malgré cela bien dans leurs patounes! Car je me dis que s'ils restent posés, c'est que leurs maîtres savent leur permettre de se poser, justement....? Je sais qu'il y a des excès et des dérives, et de mauvais comportements, mais les gens que je fréquente sont des gens qui aiment leurs chiens, content chien De même que j'aime tous les chiens, croisés ou de race, .........

RoxAnne

Féminin Nombre de messages : 849
Age : 51
Localisation : Drome
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  Nanou le Jeu 30 Sep - 10:53

Il me semble que les gens y vont en premier lieu quand ils ont un chiot pour voir des « copains » ou parce qu’ils ont peur de mal faire. Ils entendent autour d’eux des histoires de morsures, de « dominance » etc et ont peur d’être dépassés s’ils ne font pas le « nécessaire » dès le début.
Et pour les chiens adultes quand il tire en laisse.

Nanou

Féminin Nombre de messages : 439
Age : 39
Localisation : Saint Médard d'Eyrans
Date d'inscription : 26/12/2009

http://maisonboisstmedard.blog4ever.com/blog/index-11012.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  Calou le Jeu 30 Sep - 18:33

Nanou a écrit:Il me semble que les gens y vont en premier lieu quand ils ont un chiot pour voir des « copains » ou parce qu’ils ont peur de mal faire. Ils entendent autour d’eux des histoires de morsures, de « dominance » etc et ont peur d’être dépassés s’ils ne font pas le « nécessaire » dès le début.
Et pour les chiens adultes quand il tire en laisse.
Pour nous c'était cela: socialiser la louloutte et lui apprendre à mieux nous écouter, ne pas tirer en laisse!
Elle n'y est allée que pendant 3/4 mois... J'ai quitté le club en question suite à la rencontre de Dédé et aussi parce que les conseils pour "la vie quotidienne" donnés par les éducateurs me fichaient les boules (vary kennel, collier anti aboiement et collier d'éducation) Shocked
S'il y avait un club à coté de chez moi où j'aurai plaisir à aller ce serait un club où l'on apprend à comprendre son chien au lieu de lui apprendre des choses, un club où la dominance ne serait pas le maitre mot et aussi un club où les loulous pourraient se côtoyer intelligemment Rolling Eyes

Calou

Féminin Nombre de messages : 3094
Age : 33
Localisation : 72
Date d'inscription : 06/04/2008

http://calou17juillet07.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  Chance2 le Sam 2 Oct - 19:15

J'ai, dès que j'ai su lire, très tot, ouvert les livres , tous les livres sur la vie des animaux, et en priorité les rares livres sur le chien.
Puis, vers 14 ans, j'ai enfin pu acheter mon premier chien, une dob. d'un an, dans un chenil en faillite, maigre, vivant à l'état sauvage dans un enclos avec une vingtaine d'autres femelles...
Pendant des mois, j'ai promené une sorte de louve, sauvage, timide, innapprochable..
Jusqu'à ce qu'un voisin me parle d'un club de chiens, à une dizaine de kilomètres de la maison..
Tous les samedis, je suis allée à pied à ce club, accompagnée d'abord par ma sauvage puis en tandem par un grand chien de chasse rescue..
A l'époque il n'existait que des clubs de ring, et celui que je fréquentais é"tait un tout bon niveau compétition..
Autant vous dire que pendant deux ans, je fus l'attraction du club, avec la sauvage qui avait un travail de plat que beaucoup de ringueurs m(enviaient et avec mon grand chien de chasse qui en peu de semaines en remontait à pas mal de malous..
Et surtout, ce qui étonnait c'était mon obstination à rester avec ces deux atypiques, parmi les malous, travail sans issue, ..
Mais jamais ces chiens furent rejetés, on admirait le travail, qui se faisait à la longe et avec de temps à autre des récompenses..Puis j'ai eu mon permis et me voilà libre de choisir un club d pistage, plus accessible à mes deux loulous..
Je resterai dans ce club jusqu'à la mort du fondateur.
Ce club fut ma famille, c'est là que j'ai connu mes plus beaux Noèls , au sein d'une vraie famille, qui ne jugeait ni mes loulous, ni mon étrangeté...
Le fondateur était un vieux , fort, large, aux épaules solides de métallo, toujours en cache poussière gris, celui des ouvriers d'usine, un club de petites gens , qui avaient connu la guerre..
Qui après le dur travail , usine, tourneurs, maçons, carreleurs, tailleurs de pierre...
Des gens calmes, plein de patience, loin des clubs actuels
On ne parlait pas de troubles du comportement, un chien était un chien, mais on les gardait souvent jusqu'à leur mort..
Et les rares "amateurs" qui utilisaient les colliers de force, on les pensait "fous", n'arrivant jamais à rien, ce qui était vrai.
Quand est apparu le premier collier électrique, on regardait cela avec étonnement, on l'essayait sur nous, la décharge faisait dégringoler un homme solide de son tabouret!
C'était le truc réservé aux incapables ..;
Puis , à la mort du vieux, sont arrivés les plus jeunes..
Partout les vieux mourraient t partout les jeunes loups débarquaient et lentement les clibs ont basculé dans la brutalité et le chien dans le role d'instrument ..L'argent était le nouvel enjeu..
Il était loin le temps des prix bon enfant, un bic, un vase, une coupe en métal doré...
Ceci fut mon premier club et Emile, Henri, je ls tiens au chaud dans un coin de ma mémoire...

C'est dans ce mème club qu'un jour vint roder un gamin aux cheveux roux comme une fourrure de renard, un tout jeune, 12 ans environ..
Dès semaines il venait nous regarder travailler les chiens, pensif, solitaire..
Un jour nous avons causé et j lui ai donné la louve , j crois que ce jour là , le Père Noèl n'aurait pas fait mieux..
Je suis allée trouver ses parents , on a beaucoup causé, la mère ne voulait pas de grand chien puis le père a donné son accord.
La suite de l(histoire fut que JP, le gamin si vous voulez, qui depuis des mois ne faisait plus rien de bon chez lui, à l'école, dans la rue..fut transformé et de rebelle redevint le brave gosse qu'avait connu ses parents.
En fait JP n'avait rien qui lui plaisait sauf les chiens, son frère était un accordéoniste de talnt et le cadet, notre renardeau était mort de jalousie de ne rien aimer, lui!
Ma louve est devenue la mascotte de cette famille et notre gamin, un jeune homme épanoui..
Puis , à la mort d'Emile, je suis partie au club du berger allemand, un tout petit club l long de la voie ferrée, avec pour buvette un cabanon en blocs, minuscule, et un terrain sublime au milieu des bois..
Là encore, un ouvrier des téléphones, une seule passion, le BA et beaucoup de camaraderies, une réunion de potes, les chiens étaient toujours avec nous, dans la buvette, sur le terrain, aux abords, dans les autos, dans le bois...
Là encore, les belles années, le responsable du club appelaient les chiens "les nenfants"...
Rien à voir avec ce qui existe aujourd'hui et les nenfants n'avaient nul besoin de psy...

Puis rencontre avec Albert, un vieux monsieur, ouvrier dans une savonnerie, il me montrera l'admirable travail de réflexion en piste ,
bien que les pistes soient de PCU, on s'entrainait en laissant le chien s'exprimer, il me montrera comment les loulous lisent les pistes par grand vent, gel, tourbillons, terrains différents..
Pas de buvette chez lui, on devait tous s'entraider, encourager, regarder, comprendre...
Pas de cages, de chiens au piquet, pas de colliers de force, de coups ...
Le soir , après mes cours, j'avais rendez vous avec ce vieux, et à la lueur des lampes, on discutait chiens, on réfléchissait sur un point précis du travail à corriger, des erreurs...
Le plus comique était qu'avec lui, en trois mois j'alignais un malou et mon tifrère Charly en concours pour me trouver dans les meilleurs..
Charly était un énorme batard de beauce et de BA, un vrai resue qui attendait la mort dans une SPA locale..
Et Bill, mon malou était un jeunot, plein de gentillesse, qui boulotait pour suivre son pote Charly..
Quand Charly est tombé malade, il a fallu éviter d'approcher le moindre club tant il pleurait de ne plus pouvoir participer.
Charly allait au bois, vivait en Allemagne avec moi du temps ou j'étais casernée à Cologne et fréquentait aussi ls clubs allemands, les copains quand on allait nager au lac...
Pour moi, ce fut très dur de voir disparaitre ces clubs et de voir ce qu'on a fait du chien
Les chiens étaient mené comme des chiens, ils devaient bouloter mais ils faisaient partie des familles, des histoires que l'on se racontait entre amis..
Les cours collectifs n'existaient pas, ces fameux cours collectifs dont les vieux se méfiaient, voyant là, la fin des chiens...
Et on ne peut leur donner tort..

Dans ls clubs, si rapidement je me suis blasée de ce qu'on apprennait aux chiens, préférant les longs vagabondages dans les bois avec une mini meute constituée de chiens de SPA, de rencontres fortuites..
J'y suis restée des années car ce fut réellement la seule vraie famille que j'ai connue, ma propre famille m'ayant déjà rejetée avant mème ma naissance....
J'y avais trouvé un équilibre, et Charly sera celui qui m'empècha de m'anéantir ...

Aujourd'hui, je rencontre encore baucoup de gens qui , pour rompre la solitude vont en club, soit de joueurs d'échc, musique, de lecture, de tricoteuses, bricolage...et bien sur de chiens, souvent au départ pour résoudre de simples problèmes d'éducation puis pour faire partie d'un groupe, pour exister, avoir une vie sociale..
Chez beaucoup déjà le chien a été acheté pour combler un manque, un vide...
Ceux qui viennent juste pour résoudre un problème, si le problème est résolu, s'en vont, surtout si leur vie de famille est épanouie, et si ils ont d'autres centres d'intérèt






Chance2

Féminin Nombre de messages : 5219
Age : 57
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 21/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  Chance2 le Sam 2 Oct - 20:45


Ceci est seulement mon vécu, pas l'apologie des clubs, ils ont bien changés et je ne reconnais plus du tout ceux d'antan.

J'ai également trouvé de tout, des gens formidables, des gens vraiment méchants, des chiens vraiment maltraités, de la cruauté aussi...

L point commun aux clubs, c'est pour les humains, pas pour les animaux...
Les chevaux, les chiens, les oiseaux....il est certain qu'ils n'ont pas demandé à aller en club..




Chance2

Féminin Nombre de messages : 5219
Age : 57
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 21/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  babsou le Sam 2 Oct - 23:47

Merci pour ton témoignage... Je ne sais pas trop quoi dire mais tes "histoires de rencontres" me touche... Bonne soirée.

babsou

Féminin Nombre de messages : 1172
Age : 31
Localisation : lyon
Date d'inscription : 25/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  RoxAnne le Dim 3 Oct - 7:38

Pour les chiens, ..... Oui, certainement que les clubs sont au final plus pour les humains que pour les chiens, ... Moi je n'y ai donc été au final que très peu, mais j'ai de la chance de ne pas être tombée sur le pire des clubs, ....... Et j'y ai en effet fait de belles rencontres, humaines certes, mais surtout canines!
... Pour les chevaux, .... Deux réflexions: on ne peut bien apprendre à monter que dans un bon club! Or, la nature humaine étant ce qu'elle est, la gent chevaline aurait disparu de la terre si on ne les avait pas utilisés en les montant! Même la boucherie a contribué à sauver les chevaux de trait, le saviez vous? (je précise que je ne mange pas de cheval, vu la relation que j'ai avec mes canassons chéris!) Alors, bon, ..... Et puis j'ai eu là aussi la chance(???) de monter dans un club où les chevaux étaient les rois, où le chef faisait tout pour leur bonheur - et garde ses vieux jusqu'à la fin!!! Un cavalier passionné qui allait caresser un cheval après une chute avant d'aller voir comment allait le cavalier, un club où les chevaux étaient au pré la nuit, et le jour quand il n'y avait pas besoin d'eux, ....... I love you content Bon, c'était un peu HS, mais....

RoxAnne

Féminin Nombre de messages : 849
Age : 51
Localisation : Drome
Date d'inscription : 13/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  Mania le Mar 5 Oct - 9:15

Il en va des clubs canins comme des éducateurs "privés", il y en a de bons, il y en a de mauvais et selon qu'on est tombé sur l'un ou l'autre type, on va les encenser ou les critiquer, quoi de plus normal...
Déjà, il faut bien savoir quel est le rôle d'un club canin :
Eduquer, sociabiliser en particulier les chiots, donner des conseils qui permettent d'avoir une vie harmonieuse avec un chien bien dans sa tête et bien avec ses congénéres.
Rattrapper des erreurs d'éducation commises par des maîtres inexpérimentés.
Proposer des activités ludiques qui renforcent la complicité maître-chien, ce qui doit toujours être pratiqué dans un esprit de plaisir partagé.
Proposer des jeux, des promenades en groupe ...
En aucun cas, la vocation d'un club est de prendre en charge des chiens ayant de gros problèmes de comportement, les moniteurs ne sont pas formés pour cela, par contre il existe des professionnels vers lesquels le chien sera orienté.
Je ne partage pas du tout l'avis de "c'était mieux avant", avant, beaucoup de clubs reposaient sur une seule personne et ok ponctuellement il se pouvait que se soit une personne respectueuse des chiens mais ,avant, dans quasiment tous les cas, on n'éduquait pas les chiens, on les dressait.
A présent tous les nouveaux moniteurs de clubs sont formés aux méthodes d'éducation positive, bien sûr il reste du chemin à faire avant de voir une majorité de clubs adopter uniquement ces méthodes mais l'évolution est nette.
Beaucoup de moniteurs suivent de près l'évolution des connaissances en éduc canine, car une chose est sure, ça évolue continuellement.
Et puis, ne pas oublier que les monos de clubs sont bénévoles, que les clubs sont victimes de leur succés et que le bénévolat n'attire pas forcémént suffisament de volontaires ...

Mania

Féminin Nombre de messages : 42
Age : 58
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 27/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  Chance2 le Mar 5 Oct - 10:25

Pas pu résisté


Voici comment on est reconnu chef de meute


http://www.canipotes.info/education/ce-qu-il-ne-faut-pas-faire-avec-son-chien-t859.html

Chance2

Féminin Nombre de messages : 5219
Age : 57
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 21/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  Mania le Mar 5 Oct - 11:25

Ces videos sont très droles ... mais tu écris plus haut que tu ne veux pas "polluer le post", es-tu sure qu'elles soient à la bonne place ? ou est-ce ta façon de clore la discussion ?

Mania

Féminin Nombre de messages : 42
Age : 58
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 27/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  Chance2 le Mar 5 Oct - 12:04

Peut etre ne sont elles pas à la bonne place?
Mais quelque part, d'une façon caricaturale, elles montrent ce qu'on enseigne dans certains clubs canins, du moins si je prends ceux qu'on a chez nous ou ce que je lis sur des forums canins, certains forums canins..
Chez vous je ne sais pas si les clubs canins sont aptes à résoudre des problèmes d'éducation, de rééducation ou de troubles enjendrés par des erreurs d'éducation.
Chez nous, beaucoup de clubs disent résoudre ls troubles du comportement mais mettent ls maitres de coté puis poliment les envoient chez des comportementalistes qui à leur tour les renvoie dans des clubs canins..

Un exemple que je rencontre sans cesse: pour résoudre l'"hyper activité d'un chien", il faut le fatiguer par
du dressage , des jeux de réflexion, du sport...

Nulle part on ne s'occupe vraiment de ce que cela va induire par la suite, un chien de plus en plus demandeur et qui dérap quand le maitre n'est plus disponible, soit par maladie, surcharge de boulot...
Enfin, c'est ce que je vois chez nous..
Et beaucoup de clib refusent puremnt et simplemnt ls chiens à problème ..
Et revient 80% de fois la phrase magique
"montre lui que tu es au dessus de la hiérarchie" ou tu es le chef, fais lui savoir..

Beaucoup de gens chez nous quittent après quelques mois, semaines car ils ne se sentent pas en harmonie avec leur chien, les directives de clibs ne répondent pa vraiment à leurs attentes: un chien sociable qui va partout ..
Mais peut etre que chz vous, en France , vous voyez cela différemment, je ne sais pas et je n jug pas.
Je te réponds en tant que Belge
Embarassed

Chance2

Féminin Nombre de messages : 5219
Age : 57
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 21/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  sevbe le Mar 5 Oct - 12:23

Je rejoins Chance2, au club, j'ai eu un "cours théorique" où tout est question de hierarchie. La place du chien dans la maison, ne pas lui donner à manger avant nous, ne pas le laisser passer une porte avant nous, ne pas l'enjamber, etc..

sevbe

Féminin Nombre de messages : 429
Age : 40
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/08/2010

http://www.herissons.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  doggy le Mar 5 Oct - 12:36

Mania a écrit:on n'éduquait pas les chiens, on les dressait.
c'est une des différences en effet.

lors de mon premier agrément, Houry avait huit ans et était calme et douce, avec les enfants et les adultes, elle nous accompagnait partout où c'était permis!
je ne me suis jamais inquiétée!

mais vu mon métier, lorsque j'ai dû recommencer avec une toute jeune chienne qui était soit disant "craintive", je n'ai pas voulu prendre de risque et je suis allée dans le club le plus proche, conseillé par une des mamans dont je gardais l'enfant. mon véto m'avait aussi dit qu'il fallait la faire dresser, qu'elle pourrait être dangereuse...donc j'ai écouté...

quelques temps après mon arrivée, j'ai effectivement compris qu'il y avait une différence entre dressage, ce que j'avais fait avec ma première chienne, et éducation...et bien plus tard, j'ai saisi la différence entre une relation basée sur le leurre et le jeu, et une relation basée sur l'observation et l'écoute mutuelle.

j'ai bien vu qu'un club canin pouvait apporter aux deux, au maître, par les rencontres "humaines" et tout ce qu'il apprend...et au chien, par les rencontres "canines en libre" et tout ce qu'il apprend...mais ça, je n'en avais pas conscience avant de croiser le club de la Teste...donc, cela ne pouvait être une motivation pour aller en club! ( dans mon premier club, les chiens étaient tout le temps attachés)
et ce que j'avais vécu en agility n'avait rien à voir avec ce que je voyais sur ce terrain!

donc, pour répondre à la question de Barraband, à l'époque, je suis allée dans mon premier club avec Houry simplement pour faire quelque chose avec elle, elle avait déjà 9 mois et tout se passait très bien...c'était pour sortir de mon quotidien de l'époque, pas facile, et ne me retrouver qu'avec elle...aller dans ce club était mon excuse pour m'évader, cependant, je n'y ai suivi que neuf leçons, j'ai repris ensuite mes balades avec elle!

pour le deuxième club, celui de La Teste, suite aux conseils du véto, j'y suis allée en premier lieu, pour être sûre que Aïna serait bien "dressée", pour moi-même, pour être rassurée, pour aller partout avec elle, pour mettre toutes les chances de notre côté, parce que de toutes façons, je ne me voyais pas la mettre en chenil ou la séparer de moi, de nous...par manque de confiance aussi, pas spécialement pour les rencontres humaines, car dans le premier club, c'était plutôt chacun avec son chien et rester très concentré et à sa place...

aujourd'hui, ma réponse serait différente...pourquoi je vais en club, qu'est-ce que j'attends de lui...j'y vais pour apprendre, pour être conseillée et rassurée aussi, pour construire une belle relation, pour voir mon chien évoluer, agir et interagir avec d'autres chiens, pour le voir jouer, communiquer et vivre avec ceux de son monde, pour qu'il ait la possibilité d'être éduqué et sociabilisé, autant au niveau humain que canin et pour les rencontres humaines et canines, pour tous ces moments de partages!

voilà!
ce serait dommage que la discussion soit close, donc peut-être au plaisir de lire d'autres opinions!

doggy

Féminin Nombre de messages : 3023
Age : 48
Localisation : la teste
Date d'inscription : 31/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  doggy le Mar 5 Oct - 12:48

Chance a écrit:Un exemple que je rencontre sans cesse: pour résoudre l'"hyper activité d'un chien", il faut le fatiguer par
du dressage , des jeux de réflexion, du sport...
et
Sevbe a écrit:j'ai eu un "cours théorique" où tout est question de hierarchie. La place du chien dans la maison, ne pas lui donner à manger avant nous, ne pas le laisser passer une porte avant nous, ne pas l'enjamber, etc..
ce ne sont que des exemples parmi tant d'autres...les idées reçues sont très très bien encrées et malheureusement, j'ai bien l'impression que les choses n'ont pas tellement évolué...oui on va dresser par des méthodes dites douces, mais la "position" du maître reste inchangée...et on est bien souvent dans une relation dominant/dominé...enfin, les nouveaux maîtres qui arrivent sur le terrain, qui viennent d'autres club ou qui ont eu à faire à des pro sont complètement dans cette optique là. ( ne pas laisser monter sur le canapé, ne pas faire manger avant, ne pas caresser quand le chien demande, inflexible sur les ordres de base, jouer pour renforcer la relation, pour obtenir l'écoute...etc)

mais bien souvent, tous ces maîtres ne recherchaient qu'à avoir une belle relation, pas à être le "chef de meute"!!

doggy

Féminin Nombre de messages : 3023
Age : 48
Localisation : la teste
Date d'inscription : 31/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Recit de Chance

Message  cosanimal le Mar 5 Oct - 14:28

J'ai adoré ton récit Chance sunny
Ma seule expérience pour l'instant, me fait beaucoup rire.
J'avais adopté un Rescue Dogue All..." battu peur de tout " 18 mois, et j'ai accompagnée par curiosité, une amie, Famille d'Accueil avec son dogue et Polo.
J'ai fait le cours des débutants et mon Polo a eu 20 sur 20, je devait l'avoir depuis un mois, même tu attends derriere la planche il l'a fait.... A un moment, j'était à l'arret, le chien s'assoit de lui même, je dmande si celà est bien, le moniteur me dit PARFAIT.
Je PENSE QUE MON CHIEN ME FAISAIT TELLEMENT CONFIANCE que j'aurai pu lui demander n'importe quoi.
Je n'y suis jamais retourné mais c'était pas méchant comme ambiance.
A la fin du cours j'ai laissé passer Polo devant moi à la porte ....On m'a dis : PAS BIEN

cosanimal

Féminin Nombre de messages : 430
Age : 49
Localisation : luzarches
Date d'inscription : 09/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les clubs canins

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum